Accueil > Actualité > Un climat social tendu au sein de la Mairie de Bussy-Saint-Georges

20 septembre 2019

Mairie de Bussy-Saint-Georges

Un climat social tendu au sein de la Mairie de Bussy-Saint-Georges

Cela fait un certain temps que je suis préoccupé par le climat social interne et l’absence de dialogue social véritable au sein de la mairie. C’est un sujet qui me tient à cœur, que je ne cesse de relayer afin que chacun prenne conscience de ce qui se joue en ce moment même pour ces hommes et ces femmes, agents du service public, qui malgré des conditions de travail plus que dégradées, continuent d’œuvrer pour le service public.

Aujourd’hui, je suis plus que préoccupé, je suis atterré et consterné !

Le syndicat CFDT, présent depuis plus de 20 ans à la mairie de Bussy-Saint-Georges, dénonce dans un tract (voir ci-dessous) l’absence de dialogue social, mais pire encore, un climat de haute tension, de peur et délétère qui règne.

Le syndicat évoque également la convocation des agents à la réunion du 12 septembre dernier en mairie mais surtout le discours tenu par le Maire à destination des agents communaux.

En effet, lors de cette réunion, le Maire a eu des propos qui pourraient être interprétés comme des menaces :

« La critique n’est pas tolérée... Des agents ne jouent pas le jeu de la loyauté, minorités agissantes qui émettent des critiques à l’encontre du Maire du style c’était mieux avant..., j’ai demandé aux chefs de service d’avoir une attitude managériale qui puisse me permettre d’avoir un relais notamment sur les températures sociales qui peut y avoir au sein des services. Parce que certains agents ne jouent pas le jeu de la loyauté... là-dessus je serai impitoyable et intransigeant... il y a déjà un certain nombre d’actions qui ont été menées... À chaque fois que l’on me fera remonter ce genre de choses je prendrai les décisions adéquates c’est-à-dire conseil de discipline immédiatement. C’est le cas pour 4 agents pour lesquels des actions ont été menées parce que je ne peux pas accepter ce genre de choses... iI y a la protection que je vous apporte en tant qu’agent, j’attends de vous en retour un principe de loyauté..., toute critique émise pendant les heures de service est une critique qui n’est pas acceptable... ».

Je suis profondément choqué par ce discours inquisiteur et péremptoire à l’égard des agents municipaux quand on sait les conditions extrêmement difficiles d’exercice qui sont les leurs.

Le climat social dégradé, l’absence de dialogue social, les suspensions effectives et annoncées, les menaces de sanctions disciplinaires sont synonymes de l’échec de la politique menée en matière de ressources humaines.

Je rappelle mes propositions à mettre en œuvre immédiatement :
- Une organisation plus claire avec une administration générale des services et non un hyper cabinet qui n’a aucune compétence en matière de gestion administrative, financière, juridique, statutaire et réglementaire...
- Un respect des agents par l’instauration d’un dialogue social sain, neutre et respectueux des obligations en matière de déroulement de carrière des agents, des conditions de travail et l’animation des instances statutaires plus justes.
- l’application immédiate du principe d’équité de traitement entre les agents.

Cela est essentiel pour l’avenir du service public à Bussy-Saint-Georges et pour le bien vivre au travail des hommes et des femmes qui le composent.


TRACT DE LA CFDT

Texte du tract :

TOUS ENSEMBLE POUR DIRE STOP ÇA SUFFIT !

Lors de la réunion de service organisée par le Maire, Yann DUBOSC, où tous les agents ont été conviés, le jeudi 12 septembre 2019 à la salle Maurice Khoël, il a été rappelé à plusieurs reprises le devoir de loyauté des agents communaux vis à vis des élus de la municipalité.

Monsieur le Maire a commencé par dire qu’à Bussy Saint-Georges, le dialogue social se passait bien. C’est faux. En ce qui concerne la CFDT, le dialogue social n’a jamais été aussi pauvre, aussi limité et verrouillé par la majorité municipale. Oui nous osons le dire !

Lors de son élocution, il a été explicitement dit par monsieur le Maire, qu’une « attitude managériale » avait été demandée aux chefs des services municipaux lors d’une réunion des cadres territoriaux, afin que lui soit « remonté des informations sur le climat social dans chaque service ». Dans quel objectif cette demande a-t-elle été formulée ? Pourquoi ne pas y associer les organisations syndicales représentatives à Bussy Saint-Georges, ainsi que tous les acteurs du dialogue social ?

D’autre part, dans ce même discours, Monsieur le Maire a clairement indiqué qu’il serait : « impitoyable et intransigeant » à l’égard des agents qui selon lui, ne « joueraient pas le jeu de la loyauté », et qu’en conséquence, des sanctions et des suspensions seraient infligées à ceux qui auraient tenus des propos ou des « critiques à l’égard de la municipalité » qui lui seront rapportés. Il est à rappeler que les agents communaux exerçant à Bussy Saint-Georges n’ont pas changé de comportement, ni négligé leurs missions lors des campagnes préalables aux élections municipales. Ils seraient bien que certains élus s’en inspirent. De quoi parle-t-on ? A quelle époque vivons-nous ?

Il a été également annoncé : « que certains agents seraient déjà suspendus ou en cours de l’être pour ces motifs » le Maire indique qu’il aurait été informé par un médecin de Bussy Saint-Georges d’une tentative de suicide à venir ????
Pour les représentants du personnel et les membres de la CFDT, nous trouvons ce discours scandaleux.

Après avoir entendu de tels propos, émanant du Maire, chef du personnel communal, comment demander aux agents de travailler en toute quiétude ? Comment peut-on affirmer à l’écoute d’un tel discours que le climat social à Bussy Saint-Georges est bon ? Qui peut travailler sereinement sous une telle tension et une situation qui n’aura pour effet que d’augmenter les risques psycho-sociaux des agents.

Beaucoup d’agents se plaignent d’un climat hostile et délétère qui s’est installée à Bussy Saint-Georges ! C’est inacceptable. Chaque agent a le droit au bien-être et d’une bonne qualité de vie au travail. Leur liberté d’expression doit être conservée et les injustices dénoncées.

Si nous avons des devoirs et des obligations que nous devons observer, nous avons aussi des droits !

Pour la considération et les égards que méritent le personnel communal, il appartient au Maire de veiller au respect de la dignité des agents. Nous demandons que cesse immédiatement les menaces de sanctions ou de suspensions adressées au personnel communal.

Nous invitons l’ensemble du personnel à prendre contact avec nous pour que cela change l Aujourd’hui c’est le collègue, demain, c’est peut-être vous !


Tags


Partagez cette page sur les réseaux sociaux


Un commentaire sur cette publication ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Les messages que vous déposez dans ce forum sont destinés à être rendus publics. Merci de ne pas y faire figurer d'information personnelle (adresse, téléphone, etc.). Sinon utilisez le formulaire de contact en bas de page.

Une idée ? Une réclamation ? Une question à me poser ?

Grâce à ce site Internet vous pouvez entrer directement en contact avec moi pour me faire part de vos idées, de vos réflexions sur la gestion de la ville de Bussy-Saint-Georges. Si quelque chose ne va pas, dites-le moi. Si quelque chose va, dites-le moi aussi ! Envoyez-moi toutes les questions que vous vous posez au sujet de notre ville. Je vous répondrai personnellement dans les meilleurs délais.

Actualité

Suivez mon actualité de conseiller municipal de Bussy-Saint-Georges.

Immobilier

La construction immobilière devient une obsession !

14 octobre 2019

Lors du conseil municipal du 10 octobre 2019, plusieurs révisions du P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme) ont été adoptées par la majorité municipale avec pour conséquence un développement de la construction immobilière.

Lire
Police municipale

Les agents de la brigade canine mis à l’honneur

9 octobre 2019

Le ministre de l’Intérieur a attribué la médaille de la sécurité intérieure à deux agents de la police municipale affectés à la brigade canine. À défaut de remise officielle des médailles à Bussy-Saint-Georges, celles-ci leurs ont été remises lors du congrès de la police territoriale.

Lire
Dans la presse

Le journal "Le Parisien" revient sur le climat social tendu au sein de la mairie

3 octobre 2019

Comme je l’indique dans cet article, je suis consterné et préoccupé par le climat social interne et l’absence de dialogue social au sein de la mairie. Il s’agit bien d’une réalité et le syndicat CFDT l’a relayée avec la réalisation d’un tract...

Lire
Tribune

Ma tribune dans le Bussy Mag n°202

28 septembre 2019

Dans ma tribune publiée dans le magazine de la ville de Bussy-Saint-Georges j’évoque notamment le climat social dégradé et l’absence de dialogue social au sein de la mairie, la rentrée scolaire, l’inaccessibilité du gymnase Jazy et le très faible recours à la démocratie participative.

Lire
Mairie de Bussy-Saint-Georges

Un climat social tendu au sein de la Mairie de Bussy-Saint-Georges

20 septembre 2019

Cela fait un certain temps que je suis préoccupé par le climat social interne et l’absence de dialogue social véritable au sein de la mairie. C’est un sujet qui me tient à cœur, que je ne cesse de relayer afin que chacun prenne conscience de ce qui se joue en ce moment même pour ces hommes et ces femmes, agents du service public...

Lire
Pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat des Buxangeorgiens en baisse

20 septembre 2019

Les familles buxangeorgiennes ont subi en 2019 une hausse de la tarification de la cantine (1,83%) et du périscolaire (0,89%). Une très mauvaise nouvelle alors que la rentrée scolaire a eu lieu.

Lire
Voir tous les articles

Pour suivre l'actualité de Loïc Masson, abonnez-vous à sa newsletter en indiquant votre adresse mail.
Vous recevrez ensuite un email de confirmation (surveillez vos indésirables !).